Comment mesurer les performances de vos développeurs externalisés – comment entreprendre un projet

Concentrez-vous sur le résultat, pas sur la sortie.

avril
20 2019

5 min de lecture

Opinions exprimées par Entrepreneur les contributeurs sont les leurs.


Un défi commun auquel sont confrontés les fondateurs lorsqu'ils externalisent auprès d'une société de développement de logiciels consiste à suivre les performances des développeurs. Étant donné que vous ne pouvez pas vraiment surveiller l'équipe sous-traitée à temps plein, il est essentiel de savoir si votre investissement dans le recrutement de développeurs est justifié.

La performance, en tant que trait qualitatif, pose des problèmes de mesurabilité. Il n’existe pas de métrique unique qui vous conduirait à une réponse définitive. La connaissance des objectifs à suivre et des domaines sur lesquels vous concentrer peut vous rapprocher de la mesure de la performance des développeurs externalisés dans leur ensemble.

Connexe: 3 façons d'éviter de gaspiller l'argent de votre entreprise grâce à la technologie

Voici un cadre qui peut vous donner les informations indispensables sur les performances de l’équipe technique externalisée.

1. Commencez par conceptualiser les objectifs.

Définir les objectifs de l'organisation et s'assurer que toutes les équipes respectent les objectifs spécifiés doit être une priorité dès le démarrage de votre entreprise. Même si le développement est sous-traité, l’équipe technique n’est pas une entité autonome ayant pour seule fonction d’écrire des lignes de code et de les tester. L'intégration des objectifs technologiques aux objectifs commerciaux globaux est une étape cruciale de votre parcours. La conceptualisation des objectifs au stade initial jette les bases de la mesure de la performance aux stades ultérieurs.

Par exemple, si l'objectif d'une entreprise est de générer plus de revenus, l'objectif technique serait d'écrire le code de l'application développée à une vitesse accrue, sans compromettre la qualité du logiciel développé. Chaque objectif doit être aligné sur les objectifs généraux de l'entreprise, que ce soit au niveau de l'équipe ou au niveau individuel.

2. Poser les bases.

Mesurer la performance se résume fondamentalement à deux types de questions – quoi et comment.

Les questions "Quoi" traitent des tâches réelles attribuées à l'équipe technique. Ceux-ci incluent à la fois les faits explicitement énoncés ainsi que les fonctionnalités attendues implicitement. Un exemple de question «quoi» pourrait concerner le rôle de l’équipe technique dans le suivi de la feuille de route stratégique, la fin du codage et le test du logiciel dans les délais impartis. Ici, le calendrier indiqué est un fait explicite tandis que l'exigence du code en cours d'élaboration d'être de haute qualité est implicite.

Les questions "Comment" sont les requêtes liées au processus. Cela peut être lié à la manière dont chaque développeur a travaillé au sein de l'équipe, à la manière dont son approche du problème a été innovante, etc.

L’évaluation des fondements fondamentaux donne non seulement une idée précise des tâches exécutées par l’équipe technique, mais également de leur performance et de l’efficacité de leur processus.

Connexe: 12 sites qui vous apprendront à coder à faible coût, même gratuitement

3. Concentrez-vous sur le résultat et non sur le résultat.

Dans le développement d'applications, se concentrer sur l'aspect quantitatif du produit en cours de développement n'est jamais la solution. Les développeurs qui écrivent des lignes de code supplémentaires ne font que développer un logiciel compliqué qui pose des problèmes de maintenabilité. Inversement, minimiser le nombre de lignes de code écrites ne fonctionne pas non plus, car il en résulterait le développement d’un logiciel difficile à comprendre et à mettre à l’échelle.

Une approche basée sur les résultats implique qu'au lieu de mesurer l'aspect quantitatif du résultat – le résultat – le logiciel est évalué pour mesurer les performances de l'équipe technique. Afin de mesurer le processus de développement et de livraison de logiciels, le produit en cours de déploiement doit être évalué pour sa stabilité, le délai de livraison et la fréquence de déploiement.

Une mesure d’une équipe technique hautement performante est la réalisation de résultats favorables. En se concentrant sur ces éléments, non seulement on améliore la productivité et les performances, mais on contribue également à la réalisation des objectifs organisationnels conduisant à une rentabilité accrue à long terme.

4. Équilibrer la productivité avec la qualité.

Le débat sur la qualité versus la productivité est toujours persistant lorsqu'il s'agit de mesurer la performance. Si la première est une mesure quantitative, la qualité est un domaine hautement subjectif. La productivité est en grande partie basée sur les résultats et, comme indiqué plus haut, ce n’est pas la méthode à privilégier.

Alors, comment pouvez-vous concilier productivité et qualité? La quantité de travail effectuée se traduit par une productivité. Par exemple, dans le cas d’un représentant, le nombre d’appels sortants passés est la mesure de la productivité, mais le nombre de prospects qui ont été convertis et qui se sont retrouvés dans le pipeline des ventes est une mesure de la qualité.

Connexes: 5 façons d'être plus productif en 2019 sans rendre votre équipe folle

De même, tout en mesurant les performances de l'équipe technique, l'écriture du code est synonyme de productivité, tandis que la quantité de code qui passe par la phase de test dans le déploiement réel est synonyme de qualité. Ceci est, bien sûr, une simplification excessive.

John Seddon le dit parfaitement: «Le paradoxe est que, lorsque les gestionnaires se concentrent sur la productivité, les améliorations à long terme sont rarement apportées. D'autre part, quand ils se concentrent sur la qualité, il y a une amélioration continue de la productivité. "

Le recrutement d’une équipe technique hautement performante dont les méthodes et le fonctionnement s’harmonisent bien avec la culture et les objectifs de votre entreprise, et leur conservation à long terme, sont essentiels au succès de votre startup. Tous les entrepreneurs qui souhaitent devenir un excellent leader doivent savoir déterminer si les ressources investies valent les résultats obtenus. Mesurer la performance des équipes externalisées est important pour justifier les investissements.

Les audits de performance périodiques comprennent les meilleures pratiques de gestion. Cela garantit que toutes les parties prenantes de votre entreprise travaillent au maximum de leurs capacités pour atteindre les objectifs de l'organisation et ont une incidence directe sur le succès de la mise en route.

Créer une entreprise exempte de toutes argent : est-ce possible ? nSi les compétences s’acquièrent en plusieurs fois, il est toutefois impossible d’envisager engager exempte de toutes un apport financier minime. nnCréer une société demande des ressources, ne serait-ce que pour : nnles coûts d’établissement ( selon le statut juridique ), nouvrir un compte bancaire muni d’un minimum de trésorerie, nsouscrire un contrat de mutuelle, nconcevoir vos supports de communication, nacheter vos matières premières et constituer votre stock de départ, nlouer un local commercial ( dépôt de garantie, frais de signature du bail commercial… ), nassurer vos coûts de voyages, nconstituer votre fonds de roulement, netc.

Laisser un commentaire